Agenda de l'IUT

Calendrier

<<<   Août 2018   >>>

L
M
M
J
V
S
D
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Bienvenue au DUT GB

illustration

Bienvenue sur le site du DUT Génie Biologique (GB) de l'IUT Louis Pasteur de Schiltigheim. Ce site a pour mission de vous informer sur ce que nous attendons des candidats, sur les taux de réussite des étudiants mais aussi sur les débouchés professionnels et les possibilités de poursuite d'études offertes à nos diplômés.

Si vous avez envie de nous rejoindre, nous vous proposons de réfléchir à votre avenir en termes de métiers et de missions que vous aimeriez remplir. Pour vous aider à construire votre parcours de formation et votre projet professionnel, nous vous invitons à consulter toutes les rubriques de ce site.


 RECRUTEMENT

 

Bien que la première année soit commune aux deux options, nous organisons un recrutement par option.
Cela nous permet de garantir  à chaque étudiant une place en deuxième année dans l’option qu’il souhaite rejoindre.

La première étape de sélection se fait sur dossier. Les notes obtenues en première, terminale et au bac de français constituent le critère principal de classement des dossiers.
Pour les candidats ayant déjà une première expérience dans l’enseignement supérieur, la présence aux examens et les résultats obtenus seront également pris en compte. Pour information, un tiers de la promotion est constituée d’étudiants ayant fait une première tentative dans l’enseignement supérieur.

Si votre candidature est retenue, vous serez convoqué(e) à un entretien de motivation-orientation. Aussi, pour nous convaincre de votre motivation, il sera important de vous être informé correctement sur notre formation et  la spécificité de chaque option, d’avoir mené une réflexion sur votre projet et de posséder un minimum de culture générale dans le domaine des industries alimentaires, pharmaceutique ou dans le domaine  de la mesure  et du traitements des pollutions et des déchets. Il arrive que des étudiants mal informés aient des projets inadaptés à notre formation, cet entretien sera un moyen de proposer des parcours plus adaptées.

A vous d’être acteur de votre orientation…


UN DOMAINE AUX MULTIPLES FACETTES

 

Le Génie biologique est un terme général qui désigne l'ensemble des techniques et des procédés intervenant dans la production, la transformation et l'analyse de matière ou de molécules d’origine biologique ou d’êtres vivants.

Différentes  compétences :

  • Savoir transformer et analyser les produits d'origine biologique
  • Savoir utiliser des organismes ou des molécules bioactives à des fins de production, de diagnostic ou de valorisation des sous-produits
  • Savoir évaluer l’état d’un milieu (industriel, urbain, naturel)
  • Savoir transformer et analyser les sous-produits et déchets de l'activité humaine et industrielle
  • Savoir développer et mettre en œuvre toutes ces activités dans des structures  industrielles ou de recherche

qui font appel à de nombreuses disciplines :

  • Mathématiques appliquées, physique appliquée et chimie appliquée (la maîtrise de ces matières est incontournable pour pouvoir aborder la partie plus biologique)
  • Microbiologie, physiologie, génétique, biologie moléculaire
  • Biochimie, chimie organique, chimie analytique
  • Automatisme, électrotechnique, mécanique des fluides, physique des capteurs, opérations unitaires, process
  • Démarche qualité, relations humaines, communication, informatique, sécurité des personnes

UN DIPLOME QUI PERMET DE LARGES PERSPECTIVES D'EMPLOI ET DE POURSUITES D'ETUDES

 

L'explosion des biotechnologies, les exigences croissantes en terme de sécurité alimentaire et pharmaceutique, la nécessité pour les entreprises de développer de nouveaux produits et d'obtenir des certifications garantissant la qualité de leur production font du génie biologique une formation qui offre de nombreux débouchés dans les domaines de l'industrie agro-alimentaire et pharmaceutique, ainsi que dans les laboratoires de recherche et d'analyses. De façon volontaire ou en réponse aux nouvelles législations, les entreprises et les collectivités locales et territoriales doivent améliorer leurs méthodes de gestion des déchets et leurs techniques d'évaluation et de traitement des pollutions. Ainsi dans le domaine de l'environnement, le génie biologique trouve de multiples applications. Enfin, complété par une formation secondaire, le génie biologique offre de formidables opportunités dans les domaines de la commercialisation.
Détails dans la  rubrique  « après un DUT »

Comme toutes les formations en IUT, le DUT génie biologique permet également d'accéder, après étude du dossier, à un grand nombre de formations de niveau Bac+3 en rapport avec les Sciences du Vivant :
- des Licences Professionnelles pour une insertion rapide dans le monde professionnel
- des Licences classiques pour préparer un Master voire un Doctorat
- des écoles d’ingénieurs ou des classes préparatoires à différents concours
 Détails dans la  rubrique  « après un DUT »


 MAIS IL Y A UN PRIX A PAYER ...

 

Choisir un DUT, c’est s’engager pour obtenir un diplôme reconnu qui est valorisable, aussi bien sur le marché de l’emploi que pour de  nombreuses  poursuites d’études.

Le prix à payer pour pouvoir s’épanouir dans cette filière technologique  professionnelle courte, c’est d’être capable d’un fort investissement dans une formation très polytechnique, très concentrée et séquentielle.

Ne choisissez  le département GB que si vous avez déjà compris que :

  • la biologie n’est pas une discipline isolée (elle utilise quotidiennement des mathématiques, de la  physique, de la chimie)
  • lorsque l’on s’engage dans une formation technologique professionnelle GB, on s’engage à étudier la mécanique des fluides, l’électronique, l’automatisme, les statistiques, les démarches de management de la qualité, les relations humaines, la communication et même,  à réfléchir à son projet professionnel
  • savoir faire un calcul juste et rapidement est un pré requis indispensable pour faire de la science

Pour bien réussir en DUT,
Il faut accepter :

  • d’apprendre un minimum de connaissances par cœur pour pouvoir les mobiliser rapidement
  • qu’on ne peut réfléchir dans un champ scientifique que si l’on a appris le vocabulaire qui lui est propre
  • de s’approprier les connaissances et les techniques au fur et à mesure (d’un cours à l’autre, d’un TD au  suivant, d’une discipline à celle qui suit, d’un semestre au suivant) pour pouvoir s’appuyer sur des acquis et  pouvoir ainsi progresser vers le plus complexe  (enseignement séquentiel)

Il vaut mieux :

  • être capable d’être attentif et rigoureux plusieurs heures par jour  (dans l’écoute, à l’écrit, à l’oral ainsi que dans la gestuelle)
  • avoir une forte capacité de travail et cela, très régulièrement tout au long de l’année
  • comprendre les nuances et la contextualisation
  • savoir maîtriser et reproduire à l’identique une grande diversité de gestes
  • avoir une forte capacité de synthèse, d'adaptabilité et de réactivité (on ne forme pas des exécutants qui suivent un protocole)
  • devenir rapidement autonome techniquement et méthodologiquement et ainsi, être capable de prendre des décisions et de mettre en œuvre des projets

Ce type de formation dense, séquentielle et exigeante ne convient pas à tous les lycéens

 

Page suivante

Rechercher...

IUT Louis Pasteur | 1 Allée d'Athènes - 67300 Schiltigheim | Tél : 03 68 85 25 26 - Fax : 03 68 85 25 01